RAPPORT

Migration en cloud public et innovation dans les services financiers

Merci pour votre soumission. Vérifiez votre boîte de réception pour un e-mail de F5 qui comprendra un lien pour accéder au contenu que vous avez demandé.

Au cours des 18 derniers mois, les institutions financières ont pris au sérieux l’utilisation du cloud public. Il est possible que la pandémie ait conduit les entreprises à accélérer leurs initiatives de services financiers numériques sur les aspects commerciaux, de gestion des risques et de conformité, afin de rester compétitives.

La bonne nouvelle est que cette focalisation forcée a fait avancer les initiatives basées sur le cloud. Cependant, pour les institutions financières impatientes de faire progresser leurs stratégies cloud, il est recommandé d’apprendre à marcher avant de courir. Ces changements doivent être dosés afin de ne pas engendrer des coûts inutiles, des perturbations opérationnelles, des frictions pour les clients, ou une exposition accrue au risque cybernétique.

Lorsque votre organisation transforme des services externes existants, il vous faut trouver un équilibre entre la nécessité d’innover et les risques liés à des actions rapides. Une stratégie claire visant à garantir des architectures de services fiables et sécurisées est la clé de cet équilibre.

Lisez ce rapport tiers de Celent pour mieux comprendre :

Pourquoi le cloud public est fondamental pour la modernisation des technologies dans les services financiers.

Comment les entreprises de services financiers adoptent le cloud dans un monde post-Covid.

Évolution des cas d’utilisation pour la migration vers le cloud public dans diverses entreprises de services financiers.