Qu’est-ce qu’une IPv6 Gateway ?

  • Share via AddThis

Une IPv6 Gateway est un dispositif utilisant la nouvelle norme IPv6 (Internet Protocol version 6) plutôt qu’IPv4 pour transmettre les données.

Qu’est-ce qu’une passerelle IPv6 ?

Une IPv6 Gateway utilise la nouvelle norme IPv6 plutôt qu’IPv4 pour transmettre les données. IPv6 offre une meilleure sécurité et un beaucoup plus d’adresses disponibles pour les appareils du réseau. Cette nouvelle norme, introduite en 2012, utilise une configuration d’adressage IP différente et plus longue, et peut notamment accepter à un nombre beaucoup plus important d’appareils sur le réseau.

Une IPv6 Gateway définit la périphérie d’un réseau et les protocoles et configurations utilisés, en traduisant et en acheminant les informations. Un proxy IPv6 présente des similarités avec une IPv6 Gateway. Les deux peuvent être implémentés en logiciel ou en matériel, et peuvent prendre en charge la traduction d’adresses IPv4 en IPv6. Une des principales différences est qu’un proxy dissimule le réseau derrière lui et peut bloquer le trafic pour des raisons de sécurité, tandis qu’une passerelle ressemble davantage à une porte par laquelle les données peuvent circuler.

Pourquoi la capacité de IPv6 Gateway est-elle importante ?

Le nombre d’adresses IP possibles sous l’ancienne norme IPv4 est bien plus faible que sous la norme IPv6, qui a en fait été créée en réponse à la prise de conscience que les adresses IP IPv4 risquaient d’être épuisées. Pour la plupart des usages, aucune nouvelle adresse IPv4 n’est disponible.

Pour un nombre toujours croissant d’entreprises qui transitionnent d’IPv4 pour vers IPv6, il est essentiel de disposer d’une passerelle souple, sécurisée et adaptable. L’adresse de la passerelle sera désignée en indiquant comment le trafic peut être acheminé et géré. La IPv6 Gateway fonctionne comme la IPv4 Gateway, mais elle est plus rapide et beaucoup plus sûre.

Comment fonctionne une IPv6 Gateway ?

Alors qu’IPv4 utilise des adresses de 32 bits, généralement écrites comme un ensemble de quatre nombres décimaux séparés par des points, IPv6 utilise des adresses de 128 bits. Par conséquent, les adresses IPv6 sont beaucoup plus longues, et utilisent une configuration qui peut être abrégée en écrivant les caractères « deux points » côte à côte (::) mais qui, sous sa forme entière, se présente par exemple ainsi : 0000:0000:0000:0000:0000:ffff:cb00:7100.

Certaines entreprises ayant été lentes à adopter la fonctionnalité IPv6 ont plutôt eu recours à une solution de contournement utilisant la traduction d’adresse réseau (NAT). La NAT fonctionne en traduisant les adresses IP privées non enregistrées du réseau local en une seule adresse IP publique capable de se connecter à l’Internet. La NAT ne fonctionne toutefois pas parfaitement lorsqu’elle doit traiter un grand nombre d’adresses IP de certains types, ou dans un réseau comportant un grand nombre de dispositifs.

La meilleure solution consiste à passer entièrement à IPv6, pour un réseau plus fonctionnel, flexible et sûr.

Comment F5 gère les passerelles IPv6 ?

F5 IPv6 Gateway est un module de la famille de produits F5 BIG-IP. Ce module permet aux entreprises de prendre en charge simultanément la génération actuelle d’appareils IPv4 et les nouveaux appareils IPv6, tout en gérant de manière transparente la migration vers IPv6.

En outre, F5 propose une solution de proxy IPv6 dans BIG-IP Local Traffic Manager (LTM). Ses options comprennent le module IPv6 Gateway, qui lorsqu’il est installé sert de proxy IPv6. Cette solution F5 permet aux organisations de mettre en œuvre des plans de migration vers IPv6 et de répondre aux exigences de disponibilité des applications sans perturber les infrastructures réseau actuelles.